Rodès, porte du Conflent

Ce n'est plus la plaine mais ce n'est pas tout à fait la montagne.
Avatar de l’utilisateur
Regis
Administrateur
Administrateur
Messages : 465
Enregistré le : 03 septembre 2015, 19:13
Localisation : Ille sur têt
Contact :

Rodès, porte du Conflent

Messagepar Regis » 16 novembre 2016, 09:56

Rodès est un charmant petit village faisant face au Canigou. Il est la porte du Conflent. Il s’étend sur plus de 8 km : du plateau de Ropidera jusqu'au Mas de l'Escapa, séparé en deux par la Têt. Adossé à un éperon rocheux, le village dévale depuis les ruines du château jusqu’au lit de la rivière, puis de l’autre côté de celle-ci, jusqu’aux ruines de l’église de Ropidera.

Rodes 2.jpg
Rodes 2.jpg (101.25 Kio) Vu 764 fois

Le nom de Rodès vient certainement du latin Rota (roue de moulin) – il semblerait donc que le village était caractérisé par son moulin ou par la fabrication de meules de moulin. On note la 1ère mention du village sous le nom Castellum Rodenis en 1068. Le nom Rodes apparait vers 1150, Roders vers 1375.

Blason.jpg
Blason.jpg (8.45 Kio) Vu 764 fois

Petit historique

La zone de Rodès offre des preuves de traces d’occupation très ancienne, puisqu’on a retrouvé des pierres taillées datant du début du Mindel (600 000 ans), antérieures à l'apparition de l'homme de Tautavel.

Par contre, il existe peu de traces de l’occupation romaine, si ce n’est la voie romaine Via Conflentuana sur la plaine de Motzanes.

On note par ailleurs la présence de vestiges d’un cimetière wisigoth, et la possible occupation des Sarrazins au 7ème siècle.

Le village de Rodès tel qu’on le connait aujourd’hui n’apparait que tardivement : la population se concentrait essentiellement au sud (village de Croses, devenu Domanova) et au nord (Ropidera, village indépendant jusqu’au 16ème siècle). C’est la construction du château qui drainera la population sur les flancs de la colline, donnant naissance au village actuel. Domanova devient alors un ermitage.

Au 19ème siècle on assiste à un accroissement de la population du village. L’exploitation de la carrière de granit (qui servira à paver Toulouse, Sète, Marseillle…), les activités agricoles (cultures de l’olive, vivrières, vigne et fruitières, élevage, sériculture) et le développement du chemin de fer génèrent l’attractivité du lieu, et de nombreuses familles s’installent à Rodès.

Le 20ème siècle est marqué par deux guerres et l’exode rural, ainsi que la fermeture de la mine. Le village se vide alors.

Depuis les années 1980, Rodès connait de nouveau un essor de sa population. L’attractivité de son emplacement, le charme de ses ruelles, la proximité d’une voie rapide desservant Prades et Perpignan, le réinvestissement des lieux par des familles en font un village attractif, où il fait bon vivre.

Rodes.jpg
Rodes.jpg (183.53 Kio) Vu 764 fois

Patrimoine de Rodès

Les monuments à visiter
• L’Eglise paroissiale, Notre Dame de l’Assomption
• Le Château
• L’Ermitage de Domanova, sur la route de Rigarda
• L'église Saint-Félix de Ropidera, les ruines de l’ancien village de Las Cases

ND de lassomption.jpg
ND de lassomption.jpg (123.99 Kio) Vu 764 fois

Les lieux et randonnées
• Le village, ses ruelles et ses maisons pourvus d’avant-toits en tuiles peintes
• Les gorges de la Guillera et l’aqueduc médiéval d’en Labau, le long du canal de Corbère
• Les carrières de granit
• Le Barrage et la Chapelle Sant Pere de Belloc

La Têt.jpg
La Têt.jpg (101.04 Kio) Vu 764 fois
Gorges de la Guillera.JPG
Gorges de la Guillera.JPG (108.66 Kio) Vu 764 fois
Barrage Rodes Vinca.jpg
Barrage Rodes Vinca.jpg (134.34 Kio) Vu 764 fois

Vous repérer

Voici une petite carte du territoire Rodésien, qui vous permettra sans nul doute de mieux vous repérer

lieux_dits.jpg
lieux_dits.jpg (89.56 Kio) Vu 764 fois


Sources :
Site de Jean Tosti, rodes.pagesperso-orange.fr

Avatar de l’utilisateur
Kiksette
Casteller
Casteller
Messages : 449
Enregistré le : 18 septembre 2015, 09:22

Re: Rodès, porte du Conflent

Messagepar Kiksette » 18 novembre 2016, 09:01

C'est vrai que Rodès est un bien joli village...Je ne savais pas qu'il s'étendait si largement, de part et d'autre de la Têt. Je pensais que Domanova était sur la commune de Rigarda. J'y suis allée mais je n'ai pas de photo. Dommage ! Pour la peine il faudra que j'y retourne :lol: La balade est sympa, surtout au printemps (le chemin qui redescend vers Rigarda est bordé de cerisiers :D )


Retourner vers « Villages du Conflent »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité