La Crabayrisse à Montalba-le-Château

Avatar de l’utilisateur
Kiksette
Casteller
Casteller
Messages : 428
Enregistré le : 18 septembre 2015, 09:22

La Crabayrisse à Montalba-le-Château

Messagepar Kiksette » 18 mars 2018, 09:24

Quand les beaux jours reviennent, les Illois attendent impatiemment leur retour sur le marché du village. De qui s’agit-il ? Des sympathiques fromagers de Montalba, bien entendu ! Car ils ne sont peut-être pas d’Ille-sur-Têt, mais les habitants les ont définitivement adoptés….Preuve en est l’affluence régulière autour de la petite carriole de Cécile et François, les deux souriants éleveurs caprins. Mais pourquoi tant de succès ? Plusieurs ingrédients viennent l’expliquer.

Cecile et Francois.jpg
Cecile et Francois.jpg (219.72 Kio) Vu 557 fois

Des animaux soignés

Le lait provient de la traite de 2 races : les Roves et les Alpines. La vie de l’exploitation tourne autour du bien-être de la cinquantaine de chèvres. Une belle bergerie, une seule traite par jour (pas de rendement intensif et le respect de la lactation naturelle, suite à la mise bas), une sortie journalière dans la garrigue et beaucoup d’amour !

Chèvres.jpg
Chèvres.jpg (141.2 Kio) Vu 557 fois
Chevreaux.jpg
Chevreaux.jpg (152.5 Kio) Vu 557 fois
Chevreau.jpg
Chevreau.jpg (177.81 Kio) Vu 557 fois
Boucs.jpg
Boucs.jpg (229.6 Kio) Vu 557 fois

Un terroir

Les chèvres se nourrissent de foin mais également dans la garrigue aux alentours de Montalba-le-Château : plateau de Roupidère, vallées de la Vernosa et surtout de la Crabayrisse, dont la fromagerie a emprunté le nom. Elles escaladent chaque jour les blocs de granit qui parsèment le paysage, entre cistes, genêts et taillis de chênes verts. Ce terroir, conjugué à l’altitude du plateau, confèrent au lait des qualités gustatives particulières.

Pastoure.jpg
Pastoure.jpg (220.99 Kio) Vu 557 fois
pastoure..jpg
pastoure..jpg (167.07 Kio) Vu 557 fois
Enclos.jpg
Enclos.jpg (151.18 Kio) Vu 557 fois

Des individualités qui forment une équipe

L’histoire de la bergerie-fromagerie commence il y a une dizaine d’années. Florence, la mère de François, laisse derrière elle son métier de soignante et écoute son cœur : elle veut des chèvres, un animal qu’elle adore. Sans expérience mais forte de volonté, elle se lance courageusement dans l’aventure de l’élevage et de la fromagerie. Elle est épaulée par François, qui travaille comme aide familiale de 2012 à 2014. Parallèlement le jeune homme se forme : Bac STAV (sciences et techniques de l’agronomie et du vivant) puis BTS ACSE (analyse et conduite des systèmes d’exploitation). Ses diplômes en poche, il reprend l’exploitation en 2014. Quant à Cécile, qui a toujours rêvé d’être bergère – la soif des grands espaces et l’amour des chèvres, elle vient se former dès 2012 à Montalba. Elle quitte ensuite le village pour préparer un Brevet Professionnel de Responsable d’Exploitation Agricole, option élevage caprin et transformation fromagère (avec cours spécifiques sur l’élevage des chèvres, sciences et bactériologie). Elle revient en 2014 à Montalba et n’en repartira plus. La force de l’équipe : une vision initiale cohérente et un développement de long terme dans le respect du vivant (faune et flore). On sent bien que ce qui anime les gens de la Crabayrisse, c’est une aspiration profonde : l’estime des animaux, de la nature, du terroir… et des clients !

Bergerie.jpg
Bergerie.jpg (176.63 Kio) Vu 557 fois
Cécile.jpg
Cécile.jpg (156.53 Kio) Vu 557 fois
Francois.jpg
Francois.jpg (150.02 Kio) Vu 557 fois

Du travail, beaucoup de travail !

La vie à la bergerie n’est pas de tout repos, mais le jeu en vaut la chandelle : il s’agit bel et bien du bonheur de chacun ! Dès 8h, les chèvres sont traites, puis sorties de la bergerie, dans un bel enclos avec vue sur le Canigou. Le lait est immédiatement emmené à quelques km à la fromagerie, en cœur de village, et transféré dans une cuve, dans une atmosphère stérile à 20 degrés. Pendant ce temps, les chevreaux sont occupés à la tétée. L’après-midi est consacrée à la sortie des bêtes, pendant 4h, et à la fromagerie : moulage, élaboration des fromagets, mise en cave d’affinage, sélection…

Bergerie..jpg
Bergerie..jpg (183.97 Kio) Vu 557 fois
Traite.jpg
Traite.jpg (163.08 Kio) Vu 557 fois
Traite..jpg
Traite..jpg (159.18 Kio) Vu 557 fois
Tétée.jpg
Tétée.jpg (176.94 Kio) Vu 557 fois

Le résultat est à la hauteur des espérances et les Illois le savent bien. Différents fromages sont proposés à la vente : crottins, bûches, briques, tomme au lait cru, fromagets (petit fromage frais à déguster salé ou sucré). Ils présentent les qualités gustatives de fromages doux, sans amertume, affinés en cave. Ils sont produits dans un univers conforme aux normes en vigueur, dans le plus grand respect de l’animal. Un travail d’alchimiste du lait ! Sans oublier que la vente se fait en circuit court : une manière de transmettre la qualité au consommateur rapidement, sans intermédiaire ni délai, et de participer ainsi à l’essor de l’économie locale. Le tout dans une gentillesse sans faille !

Crottins.jpg
Crottins.jpg (108.03 Kio) Vu 557 fois
Tommes.jpg
Tommes.jpg (90.94 Kio) Vu 557 fois
Fromagerie.jpg
Fromagerie.jpg (104.16 Kio) Vu 557 fois
Fromagets.jpg
Fromagets.jpg (87.51 Kio) Vu 557 fois

La Crabayrisse, c’est du mardi au vendredi de 17h à 19h et le weekend de 10h à 12h et de 17h à 19h à Montalba-le-château. Mais aussi sur le marché à Ille-sur-Têt les mercredis & vendredis (sur la place de la République), et samedis à partir du mois de mai (Marché Paysan sur la place Henri Demay).

Marché.jpg
Marché.jpg (160.92 Kio) Vu 557 fois
Marché..jpg
Marché..jpg (154.47 Kio) Vu 557 fois

Retourner vers « métiers de bouche »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité