Exposition Willy Mucha "Collioure 1940 – 1950"

Parce qu'on aime les vernissages et voir de belles choses.
Avatar de l’utilisateur
Kiksette
Casteller
Casteller
Messages : 493
Enregistré le : 18 septembre 2015, 09:22

Exposition Willy Mucha "Collioure 1940 – 1950"

Messagepar Kiksette » 26 juin 2016, 09:19

Bonjour les amis!

Je vous signale une exposition qui se tiendra à partir du 1er Juillet 2016 à la Maison de la Catalanité : Collioure 1940-1950 par Willy Mucha.

Willy Mucha.jpg
Willy Mucha.jpg (39.66 Kio) Vu 1067 fois

Petite note sur l'artiste

Né le 16 avril 1905 à Varsovie, Willy Mucha passe son enfance et fait ses études en Pologne, Autriche-Bohême, Russie, Allemagne et France où il se fixe à Paris et s’adonne totalement à la peinture. Entre-temps il s’inscrit à l’Université de Caen pour justifier son séjour aux yeux de sa famille, ceci sans réel profit. Il passe néanmoins le conseil de révision et accomplit son service militaire à Satory Versailles. Libéré, il s’installe à Paris et poursuit à Montmartre sa peinture. Mobilisé en 1938 à Metz à la 1e alerte de guerre, mobilisé à la 2e alerte en 1939, il participe à la débâcle en 1940. Démobilisé en 1940, il se retire à Collioure jusqu’en 1943, date à laquelle il rejoint le maquis dans l’Aveyron.
Après la Libération, il se fixe définitivement à Collioure où il trouve sa véritable source d’inspiration, attire et réunit nombre d’artistes et écrivains de France et d’ailleurs.
Willy Mucha voyage et travaille également en Europe, Amérique du Sud et surtout en Amérique du Nord où il exécute plusieurs fresques et peintures murales. Willy Mucha est décédé le 7 mars 1995 à Paris, il repose au cimetière du Montparnasse.

Dans les Pyrénées-Orientales

Willy Mucha s'établit définitivement à Collioure à la fin de la guerre, 16 rue du Miradou, dans cette maison de lumière où il hébergeait tous les étés son ami H.F.Rey, qui habitait Cadaquès, ainsi que de nombreux artistes peintres des années 50, et Barjavel lors du tournage de Jour de feu.

En plus des dessins au trait qui sont l'objet de l'album Collioure, son oeuvre peinte est effectivement un hymne à la lumière et à la couleur, inspiré par la réalité des lieux qu'il transfigure en éblouissements presque abstraits où le thème de la sphère (soleil levant ou couchant) est recurrent.

Il a réalisé les vitraux modernes de la chapelle d'Argelès-Plage et aussi illustré des livres (tels que « Histoire de Minnie Balinbadour, eaux-fortes de Willy Mucha. » de Michel Déon)

Peu connu à présent, et souffrant surtout de la confusion fréquente avec son homonyme Alfons Mucha, artiste tchèque, il lui reste des admirateurs surtout en Amérique Latine, ainsi que des collectionneurs passionnés.

En dépit de son attachement à la région et de l'hommage que ses toiles rendait à la cité languedocienne, les habitants de Collioure l'ont rayé de l'histoire du village... Il a certes éprouvé des difficultés à s'intégrer au monde Catalan, de mentalité et d'exhubérance très différentes des siennes, et reconnaissait :

Ô Collioure, si mes racines ne sont pas dans ta terre, elles le sont dans ton ciel.


clocher_collioure.jpg
clocher_collioure.jpg (18.38 Kio) Vu 1067 fois

La Maison de la Catalanité a donc décidé de réhabiliter cet artiste, décédé en 1995, en proposant une exposition consacrée à son oeuvre, époque colliourenque, du 1er juillet au 19 août 2016. Le vernissage aura lieu le 1er juillet à 18h30.

Pour plus d'infos : 04 68 08 29 35

Retourner vers « expositions »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité